consommation de viande et gaz à effet de serre

Protéine animale et gaz à effet de serre

Les filières protéines animales conduisent à une énorme quantité de gaz à effet de serre :

- pour l'alimentation des bêtes (sans cesse besoin d'électricité ou carburant pour semer, récolter, moissonner, labourer, conserver, stocker, + la traite des vaches, nettoyage des locaux). Ceci demande aussi une énorme quantité d'eau ;

- pour le transport, abattage, découpe des bêtes, mise en sachets homologués, transport et enfin distribution

Alors que notre équilibre alimentaire voudrait que nous en consommions peu, leur péremption pénalise fortement la Planète.

Au vu des  chiffres donnés par Greenpeace, WWF, confirmés par nos propres récupérations, on peut estimer qu'en France, 1000 vaches, 500 porcs, 20000 poulets, ... sont poubellés chaque jour !!!!  

 

voici des idées de consommation énergétiques :