recettes anti gaspillage alimentaire

Recettes anti gaspillage alimentaire

OSEZ cuisiner vos restes avec des recettes délicieuses mais top secret

Nos grands-mères, au sortir de la seconde guerre mondiale, savaient cuisiner les restes pour en faire quelque chose de magnifique que nous avons gardé en souvenir, à nous de vous les transmettre

Quelques précautions :

Ne rien faire avec œufs crus ou cuits, attention aux minuscules fissures sur la coquille ;

Idem pour les pâtes cuites sans sauce si celles ci n’ont pas été correctement conservées au réfrigérateur

Ne pas utiliser de viande crue au-delà de la date limite de conservation ; il faut l’avoir faite cuire car alors, elle se conserve plus longtemps.

ne pas utiliser les poissons au-delà de la date limite de conservation dlc*

ne pas utiliser une salade crue qui a déjà été assaisonnée

 

Les produits fumés ou séchés (jambon de pays ou saumon fumé ou saucissons) se conservent longtemps surtout au réfrigérateur (le fait de les fumer permettait autrefois de les conserver toute l’année en cave) ; on peut les utiliser en dés dans une salade,

Les légumes ou produits dans l’huile d’olive aussi ; ils sont d’ailleurs souvent en bocaux ou en pots en verre, c’est toujours une dluo* ;

Tous les fromages se conservent longtemps, mêmes secs

Le taboulé se conserve assez bien, il peut facilement être mélangé à d’autres restes pour faire une salade composée.  Le pain sec peut être cuisiné en pain perdu de milles manières

 

Quelques recettes anti gaspillage alimentaire

 

  1. Avec restes de fromage :
    • Restes de fromage râpé, de vin rosé ou blanc, de pain sec >>>>>>> fondue savoyarde ; tous les fromages à pâte de montagne sont bons dedans,  la diversité du fromage permet de savourer des fondues différentes, en outre, la fondue est synonyme de plats de montagne donc de vacances, en faire à l’improviste un soir après le travail ou l’école met de la chaleur dans le diner. (pour une famille, il faut quand même assez de fromage « ce soir, surprise, on est soir de vacances !!! »
    • Restes de fromage de chèvre trop sec, pain de mie sec >>>> acheter une salade pour faire  Salade de chèvre chaud (le fait de passer au four chèvre et pain de mie les rendra à nouveau moelleux ; en sus, ils seront accompagnés de la vinaigrette de la salade ; vous pouvez rajouter quelques cerneaux de noix d’un paquet qui vieillissaitou des raisins secs que l'on aura réhydratés.
    • Restes de fromage râpé et de croissants ou viennoiseries >>>> croissant au fromage (comme la viennoiserie est sucrée et n’a pas été faite pour accompagner du salé, il faut mettre assez de fromage ou au contraire acompagner d'un oignon revenu dans l'huile d'olive et qui accentuera le gout sucré) ; passé au four, le fromage recouvrira avantageusement le croissant. Peut se faire aussi avec du fromage fondu.
    • Restes de pommes de terre et fromage râpé ou fondu >>>>>  truffade, pommes de terre superposées, gratins divers, …. Couper les pommes de terre en rondelles, étaler le fromage dessus, passer au four, un vrai régal !!!! peut se faire avec des restes de beaucoup de légumes : courgettes, aubergines, poivrons, dits "grattins méditterannéens".
    • Restes de fromage râpé ou fondu, saucisson et jambon vieux, pommes de terre cuites >>>> raclette ; là aussi succès garanti ce soir !!!
    •  

  2. Avec restes de fruits :
  • Restes de fruits >>>> salade de fruits : éplucher les fruits, enlever les parties pourries, faire cuire légèrement avec un peu d’eau et de sucre pour faire le sirop, placer dans un saladier en recouvrant du jus d’un citron ou d’une orange. La salade de fruits est pratique car elle est meilleure quand les fruits sont différents ; mettre par exemple 1 banane, 1 orange, 1 pomme, 1 poire et quelques grains de raisins. Vous pouvez aussi y inclure vos fruits secs s’ils sont vieux, le sirop les rendra tendres, dans ce cas, limiter le sucre car ils vont en diluer naturellement dans la salade de fruits.
  • Restes de poires et d’une tablette de chocolat  >>>> poires au chocolat : les poires se gâtent vite, éplucher les poires, enlever les parties abimées, les faire légèrement cuire avec eau et sucre pour qu’elles aient un sirop ; les sortir de la casserole et les faire refroidir ; faire fondre le chocolat dans le sirop ; dans chaque compotier individuel, mettre une poire cuite, la recouvrir de nappage de chocolat, servir très frais.
  • Restes de bananes devenues un peu noires : il faut savoir que la banane cuite ou la banane pourrie sont meilleures sur le plan alimentaire car l’amidon a été transformé ; avec les bananes,  tout est possible :
    • Restes de bananes et un peu d’alcool fort + restes de sucre >>>> bananes flambées au rhum ; les mettre dans une poele à forte température en ayant coupé les bananes en 2 dans le sens de la longueur ; finir en faisant flamber l’alcool,  trop bon !!!,
    • Restes de banane + essuyer les bords du pot de nutella : >>>>> bananes en papillote avec nutella (le régal des enfants en camps de vacances) : couper les bananes en 2 dans le sens de la longueur et remplir le milieu des bananes de nutalla, fermer en papier d’aluminium ; l’idéal est de le faire cuire au barbecue ou sinon au four ; à déguster devant la TV, SUPER !!!!

       

  1. Avec restes de légumes et fruits crus ;
  • une recette "fouzitou" : s'il vous reste 1 poireau, 1 pomme, vous pouvez les couper en rondelles, les faire revenir avec huile d'olive, rajouter des raisins secs qui seront préalablement mouillés, et voilà une cuisine très facile et délicieuse !! Le moyen de faire aimer le poireau !!!
  • Restes de choux, pommes de terre, poireaux, carottes, navets >>>> : Potée ; rajouter restes de jambon de pays, saucisson, ou poitrine fumée, faire cuire le tout à feu doux  ( à vous de choisir les légumes)
  • Restes d’endives, fromage râpé, jambon de pays >>>> endives au four : rouler une endive dans une tranche de jambon, saupoudrer de fromage, cuire à feu doux au four
  • Salades composées avec riz, taboulé, fromage, dés de jambon ou saucisson vieux mais fumés. Légumes que l’on peut mettre mais tout est quasiment possible et permet l’originalité :
    • Gruyère râpé, salade, chou blanc en lamelles, pomme en dés, carotte râpée,  dés de jambon ou autre salaison fumée ; possible d’y mettre fruits confits secs ;
    • Salade – émincés crus de carottes, choux, poivrons, 
    • Tomates - poivron – riz - dés de fromages italiens – feuilles de menthe
    • Taboulé – carottes râpées – fromage râpé – dés de jambon
    • Concombre avec crème,
    • Salade - pastèque ou melon – raisins – dés de jambon – fromage
  • Légumes cuits en dés pour faire macédoine de légumes avec mayonnaise et restes de jambon de pays (carottes navets poireaux haricots verts haricots blancs …)
  • CHIPS de légumes : là, vous allez épater vos enfants : vous coupez en fines lamelles le reste non pourri des légumes, faites frire ces lamelles dans l’huile d’olive, SUPER !!! (valable pour betterave, panais, carottes, pomme de terre.
  • Courgettes au four : dans un plat, mettre les courgettes non pourries en fines lamelles, avec oignons, saupoudrer de fromage râpé,
  • Purées diverses : carottes, céleris, pomme de terre, choux fleurs, brocolis, : faire cuire les restes de légumes dans l’eau bouillante, mélanger avec du lait, malaxer, servir en mini présentations, compatibles avec seulement des restes de légumes.

Avec restes de légumes cuits :

  • Salade Betterave – pomme de terre ; les 2 en tranches ;
  • Légumes au four ou rissolés avec du beurre en cocotte

Avec du pain : pains perdus : faire revenir avec sucre, beurre et lait le pain sec coupé en tranches,  avec chocolat aussi ou restes de fruits ou yaourght,

BON APPETIT à vos toques, cuistos !!!!

DLC = date limite de consommation, à ne pas dépasser, valable pour viandes, poissons crus

DLUO = date limite d'utilisation optimale (= "à consommer de préférence avant"), valable tout le reste de notre alimentation, soit 95% de ce qu'on mange.